Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2011

Aux brumes de l'enfance

 

Christophe Couffinhal.jpg

 

Il était un petit bandit de grand terrain,

Un tire-laine aux mille pelotes dérobées.

Il était de ces cravateurs sans bords à reluire,

De la race des rosses à peignées.

Il était de ces destins sans poignées,

De ces mâles que personne ne réclame.

Il était de ces vies sans fil à couturer,

De tout un tas de petits comptes sans clôtures.

Mais lorsque son soleil était au plus noir,

C’est aux brumes de l’enfance qu’il aimait à se voir…

 

Photo, Christophe Couffinhal

16/11/2011

Moi mon pays

 

3589295003_2b434d7fb7.jpg

 

Moi mon pays, c’est un drôle de pays où les frontières sont franches  et doivent leur rectitude poétique à la prose géométrique et anguleuse de ce bon sieur Pythagore.

Moi mon pays, c’est un tout petit ciel où les enfants s’accrochent à un drôle de soleil pour décrocher quelques rêves qui trempent  dans les jolis espoirs de tous leurs temps forts.

Moi mon pays, c’est un étrange port où quatre misaines à l’ancre font voyager l’instant que l’on voudrait voir durer encore.

Moi mon pays, c’est cocagne ! Les montagnes s’y castagnent, les cœurs s’entre-corps alors que les bras s’en alarment tout en se mêlant très fort.

Moi mon pays, c’est un pays cocasse, ce sont les Présidents qui en restent aux bords. Alors qu’il ne faut aucuns droits de passage, pas même une carte identitaire pour tenter quelques jets qui ne seront pas toujours vains et morts.

Moi  mon pays, c’est un drôle de pays, ce sont les poches qui  s’endettent et le sourire des filles qui remboursent bien plus fort. Et les soirs de victoires, les nuits de liesse, les heures de fieste  on verse encore…

 

Mon pays n’est en déficit de rien, il n’y a pas de Banquiers de Marchés ou quelques autres Agences « notifaires » Il y a juste un tableau de marque où je dois bien l’avouer, mes défauts de paiement furent, quelquefois, bien plus abyssaux  que la dette européenne…   

 

03/11/2011

Le bon lait du pré

 

IMG_0084.jpg

 

Moi je connais des piliers en maternité,

Des ouvreurs procréateurs,

Des arrières bonnes mères,

Des mamans ovales nourrissant leurs tendres marmailles au bon lait du pré !

 

Photo, Sébastien Pultrone (l’aide précieux, de la dame ci-dessus, dans la réalisation de leur admirable dessein, assis avec elle)  

01/11/2011

Les Kiwis sont enfin gavés...

 

DSC_6981.JPG

 

Ultime nouvelle d’Auckland !

Après 24 ans de disette et une terre tremblante d’inanition, les kiwis sont enfin gavés… Promis ! On ne leur mangera pas le foie

 

Photo, Guy Pachoud