Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/03/2010

Trace d'Empire...

24355_328428088847_77452213847_3622237_1020933_n.jpg

 

Entre front, fracas, et canons,

Du haut des pyramides ou en bordure des lignes,

Malgré tous les Waterloo et par tous les grands chelems,

Les Napoléon seront  toujours les mêmes…

 

 

Photo, Philippe Roussel 

Commentaires

C'est vrai que c'est du Napoléon, mais à la couleur noire, avec ce mot "Empire", c'est Dark Vador qui m'est venu à l'esprit...

Écrit par : matthieu | 10/03/2010

Juste avant que son ouvreur rate complètement la double sautée, elle y était pas la bosse bizarre au sommet du bonnet ? ou je me trompe ?

Écrit par : Pascalou | 11/03/2010

Au moment de prendre la photo, je n'ai pas du tout pensé à ce côté Napoléon et maintenant il me saute aux yeux !
Encore bien vu, une fois de plus !!!

Écrit par : Philippe | 11/03/2010

Ce qui frappant ici, c'est de prendre des photos sans intention sinon une sensation ou un sentiment, puis d'assister à une autre contemplation à partir d'autres yeux, avec une interprétation en rien subodorée lors de la mise en boîte. Christian est coutumier du fait visiblement.

Écrit par : matthieu | 11/03/2010

Tout à fait Matthieu.
Et tu n'imagines même pas le plaisir que c'est lors de chacun de ces posts !

Dans mes expos, j'aime me mettre à côté de mes photos et écouter les commentaires des gens, leur point de vue.
Là, c'est pareil mais avec un texte toujours plein de surprises.

Écrit par : Philippe | 11/03/2010

C'est bien ça le jeu les gars!
Trouver un autre angle, raconter une autre histoire sans jamais trahir l'esprit de l'image, mais il faut aussi que les mots soient à la hauteur de la photo pour créer quelque chose d'autre...

Écrit par : pierrot la tombal | 11/03/2010

mouais.... J'ai rien dit depuis 4 jours, mais des napos de ce type on en connait beaucoup et c'est pas pour autant qu'on voit leurs troupes livrer de grands batailles...

Ils sont enveloppés, cernés à la taille, ont troqué le chapeau plié en deux pour une chaussette bouchée, portent des redingottes doublées qui "badent" et ne connaissent pas la botte de cuir...

Ne marqueront pas l'histoire de france ceux-là...

Écrit par : Vinosse | 13/03/2010

Pourvu qu'ils marquent l'histoire de leurs troupes, c'est déjà pas si mal...

Écrit par : pierrot la tombal | 13/03/2010

Les commentaires sont fermés.