Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/08/2008

Cadavre exquis

 

medium_baby.JPG

 

C’était un après-midi d’été où l’ombre trempe de son aile les larges travées de soleil enfiévrées. Nous avions échappé aux geôles de la sieste. Tels des papillons en fuite nous divaguions au hasard. Une vieille remise attira notre envol. Tout au fond d’un vieux cercueil de cuir poussiéreux, nous découvrîmes ébahis un cadavre encore chaud…L’instant d’après, une bataille rieuse s’engageait pour la possession de l’exquis mortifié. Sans savoir que l’odeur tenace de ce ressuscité s’accrocherait tout au long de nos plus belles années.

Et peut-être un peu plus encore…     

28/08/2008

Destin de coquillage...

medium_moules.2.jpg

C’était une pauvre mêlée coquillage,

Ballottée par une marée incessante.

Accrochée au rocher de son camp,

Elle défiait le temps…

23/08/2008

Gagner...

 

medium__JAC9015.JPG

Gagner, ce n’est pas seulement une affaire de score.

Gagner, c’est aussi le sentiment de ne pas avoir tout perdu…

 

 

Mon esprit en mêlée me réserve toujours quelques bonnes surprises…Olivier Blanc et son équipes des « Rencontres Ovales » nous ont invités, Thomas (mon œil averti…) et moi-même, à Pessac(gironde), pour participer à leur week-end festif, et partager avec eux, notre modeste expérience blogueuse et littéraire…

 

Un grand merci à eux ! vous pouvez découvrir le programme ici : http://rencontres-ovales.fr/accueil.htm

 

Et d’ici peu, je vous en dirai plus sur notre prochain livre qui devrait sortir dans un mois…

20/08/2008

Par-dessus le soleil.

medium_touche.5.JPG

Il griffait le ciel pour capturer son rêve,

Le sang battait fort aux tempes de son échelle.

Si fort, qu’elle en devenait ses ailes,

Alors tout en haut,

Il cueillait son étoile par-dessus le soleil.

18/08/2008

Top Gladiator

medium_casque.JPG

Objet de Colysée,

Parure de tranchées,

Fashion-accessoire pour têtes en péril,

Il défile sans pointe ni bigoudis, sur les podiums des rucks branchés.

12/08/2008

Fin de fugue, et famine au départ...

Retour au bercail, fin d’agapes  estivales.

Bercé par les cigales, perfusé par le sang clair des coteaux de Provence, rassasié par une chaude tartine de soleil maquillée du  mascara de la divine tapenade, j’avais la peau parfumé de sel et une odeur tenace de sardines au supplice dans les narines. Une bande de comiques m’accompagnait. A l’ombre de la lune, sous les avalanches de rosé nous avons détricoté le monde…Pour se rendre compte aux petits matins que les chasses-neige de la réalité avaient tout déblayé nos belles utopies restées là, en tas, sur les carreaux encore brûlant de notre vue sur la mer…

Les vacances sont douces quand tu les vis. Après, t’as comme une nostalgie qui te tord l’optimisme…

Mais la fin de villégiature, ça veut dire aussi le début de la saison de rugby, ça veut dire recourir avec mon vieux troupeau…Cela veut dire retour à Lesdiguières, ça veut dire plan sur la comète, élucubrations en séries, débats fumeux, bière à la mousse et vin fumant…

  Et pou fêter ça ! Je vous colle une petite photo de « Tom pouce mort de faim Bianchin » et une de mes petites légendes secrètes qui devrait augurer de la saison à venir…
medium_faim3.2.jpg

 

Sur les chemins de la disette,  les gens affamés abandonnent leur regard…

Pourtant, d’autres « morts de faim » hurlent avec leurs yeux le creux qu’ils ont au ventre.