Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/05/2008

Temps de bataille...

C’était un de ces matins sans souffle. Une de ces journées où les choses semblent posées, lumineuses, comme apprêtées pour rendre amoureuse la palette d’un peintre. Un de ces moments d’avant bataille, où l’ivresse de la gloire cherche quelques princes à griser.

Depuis le matin les armes avaient été fourbies, les trompettes sonnées, les oriflammes dressées…Maintenant les deux troupes se faisaient face. L’instant comme suspendu attendait que la première salve résonne…

 Soudain, le soleil mordant enflamma le sang et le ciel d’un étendard. Et, miraculeusement, merveilleusement, incroyablement…Ils se mit à neiger !     

medium_supporter_1_.JPG
Photo: Devinez?

26/05/2008

Tournés vers le ciel!

 

medium_touche_divine_1_.JPG

 

Tour Eiffel, Tour de Babel ou Phare d’Alexandrie….

Que ce soit de pierre, de fer ou de chair….

Les hommes, tournés vers le ciel,  ont toujours construit ! 

 

Photo: Thomas Bianchin

25/05/2008

le funambule des briques

medium_brique.jpg

Un seul funambule,

N’aura pas suffi,

Pour défier une Red Army.

Pas de liesse au Capitole,

Pas de sourires sur les briques,

Il faudra un bel écu,

Pour rendre le rose aux vaincus…

24/05/2008

La fleur du mois de mai.

 

medium_reichel3.2.jpg

 

 

C’est une fleur du mois de mai, quand le jardin est bien vert, les lignes bien blanches et le soleil mordant…Pourtant, elle ne pousse que dans l’ombre des serres affectives, dans la moiteur de la sueur de l’attente. C’est la musique d’aluminium sur son terreau carrelé qui fait éclore son bouton…Alors la corolle des pétales serrés prend toute sa splendeur. Tandis qu’en son milieu,  l’unique pistil galonné attire les esprits favorables pour que cette floraison mystérieuse se reproduise jusqu’à toucher l’épanouissement final… 

 

Photo: Thomas Bianchin  

21/05/2008

Le vieil amant.

 

medium_acoeurovale_20_0_.2.jpg

J’ai des éclats de tribunes plantés dans ma mémoire,

Des vapeurs de vestiaires embrument mes yeux vieillissants,

Les ahanements de mêlées sont mes acouphènes,

Mes cuisses hurlent sous les courbatures de mille matches égarés,

Mes épaules fatiguées ne portent plus que l’ombre d’un placage,

Et même l’odeur du camphre ne fait plus son office.

Comme un vieil amant…

Seul mon cœur est encore à l’école de rugby !

 

Photo Thomas Bianchin (pour le livre "A coeur ovale") 

19/05/2008

Avenir de basse-cour.

 

medium_mak2.2.jpg

Un poussin étrange se baladait aux quatre coins de la basse-cour. Il suivait comme aimanté, la poule…accroupi entre ses pattes il guettait émerveillé, la prochaine naissance, cherchant à deviner en scrutant le large, l’avenir de cet œuf….

 

Photo : Mak Boubeker 

18/05/2008

Taupe 14

Rien de neuf dans les galeries.... 

medium_TAUPE.3.jpg

L’ A.S.M sème…

Touloose  wine…

Paris ne rit pas…

Perpignan  Montgomepleure…

Le C.O ne sera jamais 2…

Le B.O « béotie » …sa branche…

 

Les taupes creusent et le jardinier s'ennuie appuyé sur sa bêche...  

 

17/05/2008

La boule...

medium_peur.jpg

Elle ressurgit avec le printemps,

Elle pousse au creux de l’estomac,

Elle te flageole les guiboles,

Elle te liquéfie le mental,

Elle te mange la quiétude,

Elle te dézingue le cœur,

Elle te flingue l’appétit,

Elle te rend tout petit,

Mais elle te lâche quand même…le dimanche…à 15 heures.

Et d’un seul coup, tu es plus grand !

 

La boule des matches de phases finales…Qu’est ce que j’ai pu aimer ça !

 

14/05/2008

Pensées d'escarpolette.

 

medium_reichel2.jpg

 

Il était là, assis, mettant au supplice l’escarpolette de son enfance…Il était là, posé comme un môme au bord de ses souvenirs. Deux heures à tuer, deux heures avant l’affrontement…

Les piliers oscillent comme les balançoires, hésitant presque tout le temps entre cour de récréation et champ de bataille, puisant dans le souvenir des sorties d’écoles chahutées, les forces fondatrices pour affronter les mêlées houleuses…

Photo: Thomas Bianchin    

12/05/2008

Digestion...

 

medium_reichel.2.jpg

 

Après ça, revenir en arrière est bien difficile. S’échapper du soleil, s’extirper des cris, abandonner les lignes, laisser tomber le dernier ballon, c’est mourir un peu…Personne ne veut se faire avaler par ce long œsophage blafard, toute la troupe s’y refuse. Pourquoi finir ? Pourquoi baisser la garde ? Pourquoi arracher sa belle armure ?

Les corps sont meurtris, le moral saigne,  et pourtant j’entends encore battre  le magnifique cœur,  que ces fabuleux guerriers ont jeté aux quatre coins du terrain.

 

Il est toujours difficile de laisser échapper la victoire. C’est toujours dur à avaler. Mais quand les regards peuvent se croiser sans qu’aucun d’eux ne s’abaisse. Tu sais que perdre, c’est aussi, une autre aventure à venir… 

 

Quart de finale Reichel A : Grenoble 3 - Montpellier 5

 

Photo Thomas Bianchin         

07/05/2008

Ma plus belle défaite...

 

medium_dos.jpg

 

 

Elle me capture dans les rucks de ses draps,

M’emprisonne dans les mauls de ses bras,

Me bascule sur ses pick, me foudroie sur ses go.

Elle me chahute dans nos mêlées,

Me rafute d’un regard,

Me feinte de ses hanches,

Me déborde de ses désirs,

Et franchit toutes les lignes de mes avantages.

Battu, rompu, cassé…

Elle m’entraîne malgré moi,

Sur les sept marches du ciel de ses troisièmes mi-temps.

Elle sera toujours ma plus belle défaite…

06/05/2008

Le ruban...

 

medium_poussin.jpg

 

Des maillots rayés enlacés, et tout au milieu un joli ruban rose nous fait un clin d’œil malicieux…L'avenir de l'humanité serait-il ovale? 

 

 

Photo: Mak Boubeker (un artiste!)

05/05/2008

Fécondation...

 

medium_vestiaire2.2.jpg

 

Quand une matrice de faïence façonne et nourrit une ribambelle de siamois soudés par leurs épaules, attachés par le cœur, et liés par les âmes. Cela te donne un accouchement où les douleurs sont belles, où les joies sont immenses, où la sueur douche les maillots du sang du labeur, sans que jamais la peur ne détrempe le mental.

Au milieu, l’entraîneur-géniteur de notre humanité ovale, faisait d’un seul regard, d’un seul mot, grandir les belles dispositions de notre enfance rugby...

 

Photo de Thomas Bianchin, sur laquelle vous pouvez apercevoir Titus (mon frangin), l'entraîneur comblé de cette belle équipe Genobloise (Reichel -20 ans) qualifiée pour les quarts de finale du championnat de France, après avoir défait Toulon (21/20) dimanche dernier.